A la Une

Eneo: 5% du capital désormais aux employés

La rétrocession de cette part aux employés est effective depuis ce 9 juin 2017, et s’est faite par le biais du Gic-P (groupe d’initiative commune de promotion socio-économique du personnel d’Eneo-Cameroun).

En payant une somme de 3.2 45 874 644 Fcfa, les employés de Energy of Cameroun détiennent désormais une part de 5% dans le capital de la structure qui les emploie. Cette innovation dans l’entreprise permet ainsi à l’actionnariat Camerounais de passer de 44% à 46%. Concrètement à ce mois de juin, le capital de l’entreprise est structuré tel que, 51% pour Actis, 44% pour l’Etat du Cameroun et 5% pour le personnel.

Une opération bénéfique pour les employés actionnaires, car leur patrimoine nous a-t-on dit au cours d’un point de presse qui s’est tenu ce vendredi 30 juin à Douala, va se développer rapidement car, «la valeur d’une part a été fixée à 20 000 Fcfa ». D’ailleurs, une précision faite au cours de cette rencontre par le directeur général d’Eneo Cameroun. «La valeur acquise de leurs actions ira croissant et ils seront désormais eux-mêmes bénéficiaires des dividendes induites», précise Joel Nana Konctchou.

 

L’originalité de cette opération

 

Sont donc éligibles  à cette souscription, les agents et les retraités ayant été dans l’entreprise entre le 18 juillet date de signature de concession entre Aes et l’Etat du Cameroun et le 22 juillet 2016 date de lancement  des pré -souscriptions aux 5%. Néanmoins, «tout nouvel employé qui adhère au Gic à la capacité de devenir actionnaire, ainsi tout salarié a la possibilité de souscrire jusqu’à 20 millions de Fcfa qui est le plafonnement », précise Thomas Ndoyo, Secretaire du Gic-p.Eneo et leader du Fensteec. Selon le directeur général  cette nouvelle structure d’Eneo dénote ainsi la confiance qu’ont les employés envers la structure, mais également augure leur détermination à vouloir travailler ardemment.  « Je voudrais aussi dire que l’engagement des employés dans une opération de ce genre illustre la confiance qu’ils ont en leur entreprise. Confiance en la capacité de l’entreprise à prospérer et en leur propre capacité à faire progresser l’entreprise dans le sens de l’amener à produire la richesse», a ajouté Nana Kontchou directeur Eneo Cameroun, il mentionne plus loin que désormais, il n’est pas irréaliste pour les autres institutions camerounaises, même privées d’intégrer cet actionnariat. Pour l’originalité de cette opération, il nous revient que le Gic va servir de fonds de pension et de fonds d’investissements. Ainsi, «il pourra placer l’argent de ses investisseurs dans l’économie Camerounaise (emprunt obligataire) ». Pour ce qui est du personnel qui a mobilisé ce fonds, on apprend que 39,32% sont des cadres, 31,62% des agents de maitrise et 20,10% des agents ouvriers.

 

Les circonstances de cette cession

 

Pour revenir sur les circonstances de cette cession, il faut rappeler qu’en 2001 dans le processus de privatisation de la Sonel, l’Etat du Cameroun a offert la possibilité pour les salariés de devenir actionnaire. Mais Aes pendant son séjour n’accomplira pas ce vœu et en 2014, l’appel pressant des travailleurs va amener Actis nouvel actionnaire majoritaire à travers le Dg à prendre l’engagement de faire aboutir le «dossier 5% ». Et alors que l’entreprise s’apprête à célébrer son troisième anniversaire, ce 9 juin 2017, le rêve est devenu une réalité.

C’est donc l’aboutissement d’un long processus depuis Aes qui va permettre à l’employé actionnaire entre autres de participer à la prise de décision quant aux orientations de l’entreprise, de source de motivation et du sentiment accru d’appartenance et notamment d’une meilleure compréhension de la stratégie et ses enjeux financiers nous informe-t-on.

Lucienne Wouassi

 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top