Mtn Elite One: Canon en passe de basculer au rouge

Une défaite des Mekok-me-ngonda cet après-midi face à Apejes de Mfou en match avancé de la 21e journée les conduirait inévitablement en zone de relégation.

La pression pèse beaucoup plus sur les épaules du Canon sportif de Yaoundé que d’Apejes de Mfou à l’entame de cette 21e journée de Mtn Elite One. Le Kpa-kum, 15eau tableau général est aux confins de la zone de relégation, avec 20 points et une seule unité supplémentaire sur le premier relégable, la Colombe du Dja et Lobo. Son adversaire de ce jour, Apejes de Mfou, pointe au deuxième rang du classement derrière Eding Sport de la Lekié, et espère au sortir de cette rencontre, réduire l’écart qui le sépare du leader, lequel compte 38 points. Au match aller, les Mekok-me-ngonda avait pris le dessus 1-0 sur les bleu et blanc de Mfou lors de la 4e journée, et cette victoire incitera sans doute à la revanche chez les vainqueurs de la Coupe du Cameroun 2016. Apejes est cependant dans une forme extraordinaire, et se montre très conquérant face à tous ses adversaires.

Le nul, 2-2, récolté dimanche dernier à Douala dans le fief de l’Union sportive, alors qu’ils étaient menés 2-0, placent les joueurs d’Oumarou Sokba dans une posture de favoris face aux Canonniers en très mauvaise passe. «C’est un derby très important, et on sait qu’Apejes n’est pas une équipe facile à jouer. Il n’y a qu’à voir comment ils ont pu remonter l’Union à Douala alors qu’ils étaient menés. Mais, nous devons nous battre pour remonter au classement et engranger le maximum de points afin d’assurer notre maintien car, il faut se le dire, l’objectif pour le moment c’est de se maintenir», argumente Joël Afaka, l’entraineur adjoint du Canon de Yaoundé. Son équipe n’a jamais réussi à sortir de la deuxième moitié du tableau pour la première depuis le début de la saison.

Par ailleurs, elle n’a plus gagné en championnat depuis la 16e journée, et ses espoirs de maintien s’amincissent au fil des journées. Le club phare de la capitale ne s’est en réalité jamais départi de ses vieux démons, et est resté hanté par des soucis administratifs, notamment l’insolvabilité des dirigeants vis-à-vis des joueurs et des encadreurs, et surtout des querelles intestines, le tout amplifié par la versatilité des supporters du club, qui ne cautionnent pas de crise de résultats. Il faut par ailleurs ajouter à cela, l’instabilité sur le banc de touche de l’équipe, avec déjà cinq entraineurs utilisés pour cette seule saison ; ce qui implique un management à plusieurs vitesses et une incohérence dans les choix sportifs. C’est dans ce climat que le Canon sportif devra cravacher pour s’assurer le maintien, comme c’est désormais le cas depuis trois saisons. Il faut par ailleurs souligner que l’autre rencontre de cette 21e journée opposera à Garoua, Coton sport au Dragon de Yaoundé, au stade Roumdé Adjia. L’enjeu pour Coton étant de supplanter les «Tcha Tcha Tcha Boys» sur le podium et d’occuper la troisième place en cas de victoire. La fin de ce 21e chapitre est prévue dimanche prochain.

Yannick Kenné  

 

 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Restez Connecté

Les Reactions

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top