Crise à la Fecafoot L'opposition se déchire

Les réformistes opposés à l’exécutif de la fédération n’accordent pas leurs violons pour leur participation à la réunion de réconciliation convoquée le 12 juillet prochain à Conakry par la Fifa. Deux des cinq protagonistes exigent l’ordre du jour de cette rencontre avant d’y aller.

 

La fracture est plus que palpable entre les figures de proue de la dissidence au sein du football camerounais. Joseph Antoine Bell, Abdouraman Hamadou, Prosper Nkou Mvondo, John Balog et Domingo Akoue Epie ne regardent plus dans la même direction depuis qu’ils ont été saisis le 4 mai dernier par une correspondance de la Fédération internationale de football association (Fifa), les conviant à une réunion de conciliation, d’abord le 8 juin à Zurich, puis le 5 août au même lieu, et enfin atermoyé au 12 juillet à Conakry en Guinée. Les cinq présidents de clubs amateurs les plus en vue dans la crise à la Fecafoot ont multiplié des concertations à l’effet de définir une conduite à tenir à cette rencontre inouïe avec les autorités de l’instance faîtière, sans jamais réussir à s’accorder sur des principes préalables. En envisageant de les réunir autour d’une table samedi dernier au cours de son assemblée générale à Yaoundé, l’Association des clubs de football amateurs du Cameroun (Acfac) croyait pouvoir les convaincre de souscrire tous à une position commune.

Elle n’y est pas parvenue car, divisée sur leur participation. La majeure partie de l’assemblée a adoubé Joseph Antoine Bell, John Balog et Prosper Nkou Mvondo, qui ont marqué d’emblée leur accord favorable à cette réunion, vaille que vaille. «Dans tous les cas, on va y aller car, par courtoisie, quand vous êtes invité quelque part, il faut y aller, et c’est là-bas qu’il faut poser les problèmes. On a donné la parole à toutes les dix délégations régionales et sept se sont prononcées en faveur de notre participation à cette réunion. En ce qui me concerne, je fais le voyage, et je crois que c’est la position de John Balog et de Joseph Antoine Bell aussi», martèle Prosper Nkou Mvondo. D’ailleurs, le président de Ngaoundéré FC a déjà reçu son plan de vol pour Conakry, et quittera le pays le 10 juillet prochain à 8 heures via l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, au moment où ses homologues de Bandjoun FC et d’Authentic FC embarqueront à l’aéroport de Douala à destination de Conakry, où ils seront reçus par les autorités de la Fédération guinéenne de football.

 

Polémique sur l’ordre du jour

 

Au cours de la concertation de samedi dernier, l’Ag de l’Acfac a par ailleurs suggéré aux protagonistes de saisir à nouveau la Fifa pour exiger d’elle l’ordre du jour de la réunion de Conakry, et par ailleurs la déchéance de qualité de président de la Fecafoot à Tombi à Roko, et de secrétaire général à Blaise Moussa, eux aussi conviés à cette rencontre. «N’est-ce pas dans la plupart de nos réunions ici au Cameroun, l’ordre du jour est toujours communiqué séance tenante ? Même si ce n’est pas communiqué avant, je pense que tout commence toujours par un ordre du jour sur lequel on débat d’abord. Est-ce que si on n’a pas reçu l’ordre du jour, ça nous empêche d’aller dans une réunion à laquelle nous sommes conviés ?», s’interroge Nkou Mvondo.

Les cinq ont néanmoins saisi la Fifa lundi dernier pour exiger d’elle les conditions suscitées, et dans l’attente de sa réaction, Abdouraman Hamadou (Etoile Filante de Garoua) et Domingo Akoue Epie (Jeunesse Star de Yaoundé), devraient camper sur leur position de ne pas aller si l’instance mondiale du foot n’accèdent pas à cette requête en leur faveur. Le président de Jeunesse Star estime par ailleurs qu’en vertu de l’annulation du processus électoral à la Fecafoot par une sentence de la Cca du 12 novembre 2015, «seul Mohammed Iya peut être convié à cette réunion de crise avec les atours de président de la Fecafoot, et comme il est en prison, c’est soit monsieur John Ndeh, soit monsieur Francis Mveng», en leurs qualités respectives de premier et deuxième vice-présidents du comité exécutif de 2009.

Yannick Kenné

 

 

Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Restez Connecté

Les Reactions

La Griffe d'abou

  • La griffe d'abou du 20/06/2017
    La griffe d'abou du 20/06/2017
  • La griffe d'abou du 19/06/2017
    La griffe d'abou du 19/06/2017
  • La griffe d'abou du 18/06/2017
    La griffe d'abou du 18/06/2017
Go to top